les aventures de Titi en Inde

LA COLLOC

Mes 2 supers colloc …claudia alias GODDARDDDDDDD et Catherine alias CATHY CAT…nous sommes les filles d’Arjun Nagar Voila rien de plus à ajouter…juste cette petite dédicace avant mon départ…pour leur dire merci pour tout et qu’elles vont me manquer comme toute l’équipe

Publié à 12:28, le 5/12/2008,
Mots clefs :
.. Lien


LE MARIAGE DE PRAVEEN ET SHILPA

La fin de l’année en Inde est célèbre pour ses mariages. Dans les rues de New Delhi, nous apercevons chaque jour des cérémonies en cette période. Le futur marié est généralement à cheval entouré d’une fanfare et chacun a revêtit ses plus beaux habits pour lui faire honneur en dansant au rythme des tambours. Mais un mariage en Himachal Pradesh c’est autre chose…   Praveen, notre collègue et ami s’est marié le week-end du 22-23 Novembre dans sa ville natale. Cela fait des mois qu'il y pense, qu'il nous en parle. Nous voila tous en route pour Ghagas, un village un peu perdu au fin fond des montagnes de l’Himachal Pradesh.   Départ de Delhi le vendredi soir pour un long trajet jusqu’à Chandigarh, puis nous empruntons les routes sinueuses pour arriver samedi soir à Ghagas. Le rendez-vous est donné à 19h sur les hauteurs, dans la propriété de la famille du marié. Un accueil remarquable, des colliers scintillants et un verre de bienvenue nous attendent.    La première cérémonie rassemble uniquement la famille et les amis de Praveen. Nous dansons, toutes générations confondues, sur des rythmes typiques indiens mais aussi occidentaux. Nous célébrons alors la dernière nuit du futur marié. Nous sommes des hôtes d'honneur, à l'écart des autres invités. Mais la curiosité nous fait aller d'une pièce à l'autre. Dans l'une ce sont les femmes réunies, chantant une même mélodie continuellement, elles réservent au futur époux des rites de bénédiction et de purification. Vers 23h, l’heure du repas arrive, nous nous asseyons dans le jardin les uns à côté des autres et savourons les spécialités locales. Puis, dans la cour de la maison, on assiste à une scène de joie, danses et chants traditionnels jusque tard dans la nuit.   Le lendemain matin, nous nous dirigeons chez la famille de la mariée dès 07h00 avec quelques membres de la famille de notre collègue, 1h30 de voiture pour rejoindre le hameau. Descente des véhicules, une lente procession s'ensuit, avec Praveen qu'on installe dans une chaise à porteur, accoutré du masque traditionnel, assez surprenant! De longs moments d'attente, tout le monde assiste aux prières, échanges de consentement et à la cérémonie du feu.

Vers 15h, le nouveau couple part ensemble pour rejoindre la demeure parental du marié, comme le veut la tradition. C'est un moment difficile pour la famille de Shilpa, qui voit partir leur "petite": larmes, embrassades et gémissements, l'émotion est palpable. Nous quittons le village en même temps que la procession, mais pour reprendre la route vers Delhi. La cérémonie s’achèvera là pour nous, pendant que les festivités se prolongent jusqu'au lendemain soir.  

 Nous souhaitons donc un grand bonheur aux nouveaux mariés !!! 



Publié à 12:24, le 5/12/2008,
Mots clefs :
.. Lien


owimbouwé dans la jungle, terrible jungle...

       

14 Novembre, c’est parti, je passe chercher Popi et l’on prend le train depuis Nizzamudin en direction de Sawai Madhopur…pour se rendre à la réserve naturelle de Ranthambore. On arrive à 05h du mat, un ptit dodo dans notre super Hôtel le tiger villa et nous voila dans l’après-midi pour notre Safari.

 Ranthambore est le plus grand parc national du Rajasthan, il abrite une multitude d’animaux sauvages, avec ses 3 lacs peuplés où l’on peut observer des crocodiles, ses oiseaux, ses sambars, ses singes, ses daims, ses biches, ses cerfs, ses antilopes qui cohabitent sur ce site exceptionnel de forêts et savanes…et rien de plus …
Du coup…nous rentrerons brecouilles de cette chasse aux tigres…   Le lendemain, nous repartons sur la piste de ce gros félin dès 06h du matin…sur la route, nous crevons…ça pimente un peu le parcours, donc après notre changement de roue, nous entrons dans la réserve, et après 3h de va et vient à courser la bête que nous avons aperçu auparavant, nous décidons de faire un dernier tour…qui sera certainement celui qui nous marquera le plus…car sorti de la savane tel un gros matou plutôt qu’une bête assoiffée de sang…

notre tigre du Bengale, symbole de la force, la puissance et le pouvoir, fera une superbe apparition avant de regagner sa tanière !!! Oufff, époustouflant quand même de se retrouver à quelques mètres de notre Tigrou…

L’après midi, après un bon repas et une sieste, nous partons visiter le magnifique fort de Ranthambore, cette forteresse domine les (environ) 400 KM 2 de la réserve

    



Publié à 01:32, le 18/11/2008,
Mots clefs :
.. Lien


VARANASI ... La ville sacrée

 

C'est parti...Jeudi soir, je prends le train pour rejoindre Barbara dans l'une des 7 villes sacrées de l'inde.

La ville de Varanasi (anciennement Bénarès), située dans l’Uttar Pradesh, tient son nom de deux affluents du Gange, la Varunâ et  l'Assî...Elle est située tout entière sur la rive gauche du Gange, face au soleil levant, l'autre rive étant dénuée de toute construction. La ville, dédiée à Shiva et très fréquentée par les sadhus et les pèlerins de tout le pays. En effet Varanasi ou Bénarès est une ville sacrée. Le Gange qui symbolise les cheveux de Shiva a une fonction purificatrice. Se faire incinérer à Varanasi, c'est aussi rompre le cycle des réincarnations et accéder au Nirvana.

La lumière brumeuse du petit matin semble isoler la ville et donne une atmosphère tout à fait mystique et secrète à la ville.

Le  spectacle le long des ghâts, ces escaliers qui longent le Gange

 sur près de 7 km commence dès le petit jour.

 

On y vient pour prier, se laver (se purifier), se raser (les femmes pèlerins font don de leurs cheveux au fleuve), faire du sport, laver son linge, faire l'aumône aux sadhus, pratiquer le yoga, faire sécher son linge.

On y entend pêle-mêle de la musique pop hindi, le bruit des conques et des cloches agitées lors des prières, on croise les vaches sacrées dans toutes les petites ruelles de la ville. Bref on profite de ce joyeux bordel..qui a tout de même quelque chose d’étrange, toujours cette atmosphère que je ne saurai expliquer. Il est étrange de voir combien la vie et la mort se côtoient à chaque coin de rues.

Ptit clin d'oeil a Djetendra qui nous a tout organisé et nous a traités comme des rois durant ce ptit Week end.

Très connue pour sa Soie, Varanasi serait une des villes les plus vieilles du monde, on retrouve son nom  dans des textes sacrés hindous et bouddhistes, elle se serait trouver sur le trajet des voyageurs venus d'Asie Centrale et de Chine.

Autre spécialité de la ville : le spécial Lassi (sorte de Yop amélioré) et les spaces cookies….

 

Encore Bon Anniversaire à Rémi...merci d'ailleurs à Rémi et Popi pour leur bonne humeur et pour avoir partagé ce Week end avec nous !!! Partants pour de nouvelles aventures?!


Publié à 03:36, le 14/10/2008,
Mots clefs :
.. Lien


LADAKH...leh, tso moriri, tso kar, keylong, sarchu et manali

            

Nous voila toujours dans la chaleur de Delhi, et le meilleur endroit en Inde où il faut être les mois de Juillet et Août, c’est dans les montagnes… alors une fois de plus …We push the limits…et envol pour Leh et les montagnes du Ladakh. Grosse appréhension avant de prendre le vol...Quant on vous dit que les pilotes du Ladakh doivent avoir plus de 15 ans d’expérience, on comprend mieux, un atterrissage où l’on se faufile entre les montagnes, c’était vraiment impressionnant, mais dans un paysage tellement magnifique … Donc voila ...on y est ..une fois de plus ..on l’a fait !!!

                     

on c’est moi bien sur et Laure ..avec qui j’avais déjà fait le sud, en plus on croisera toute l’équipe de l’agence là bas, alex, caro, lolo, gaetan et à manali, Alex (l’autre), sonia, aurélie et  marc (un client) et julie (une amie de caro) avec qui on fera la route jusqu’à Manali..bref un vrai voyage en famille Arrivée...grand bol d’air frais à 3500 m d’altitude, première journée consacrée à l’acclimatation (c'est-à-dire …bonne bouffe, dégustation de jus de pomme et d’abricot (un délice !!!) et la siesta !!!).Ensuite …c’est parti pour les visites, nous partons pour les monastères de Stakna, Thikse  et Spituk, que de rencontres au  travers de ces paysages majestueux.    

 Les ladakhis sont des gens vraiment attachants, des   « julé julé » (le bonjour local) retentissent de partout. On assistera à des festivals, des rituels, des prières, on rencontrera des marmottes et des Yak !!!!Voila et avant d’être des spécialistes du voyages…nous sommes des aventuriers, donc on loue une Jeep (même pas peur, malgré les panneaux sur la route) pour nous rendre à Manali en passant par le Tso Moriri, Tso Kar, Sarc hu, Keylong puis le Rothang Pass et finalement nous arriverons à Manali, des images plein la tête. Manali…capitale du Haschich et aussi très connue pour son fromage de Yak…hummm…on n’en dit pas plus…



Publié à 12:14, le 16/08/2008,
Mots clefs :
.. Lien


LE NEPAL...Délicatement Doux....DEHLI - KATHMANDU..hum!!!

Dimanche 6 juillet, 3h du matin, je pars pour l’aéroport international de Delhi…Après seulement 1h15 de vol, alors que le soleil se lève, je découvre la chaîne Himalayenne depuis mon hublot…Namaste Kathmandu, ou Kantipur, la cité glorieuse !

                               

Encerclée par les montagnes, la capitale népalaise regorge de trésors et de sites magnifiques à visiter : Thahity hole, Durbar Square, Patan, le temple hindou de Pashupatinath, les stupas bouddhistes de Swayambu et Bodnath. Je loge dans le quartier de Thamel, là où se rassemblent la plupart des magasins, restaurants et autres bars branchés.  Kathmandu ça bouge bien, je vous recommande le Jazz Club près de l’ambassade de France qui propose des concerts bien sympas.



D’une superficie d’environ 470 Km2, la vallée de Katmandou se situe à 1 300 m d’altitude ! Autant vous dire que quand le temps est clair, on profite d’une vue superbe sur l’Himalaya. Il est bon d’errer dans les rues, de voir tous ses drapeaux à prières flotter dans le vent, visiter les stupas, goûter aux momos et fromage de yak le tout au pied des montagnes, entre l’Inde et le Tibet.

 


 

 

 

 

 

Après l'attente à l'ambassade, je rencontre du monde forcément..ca créer des liens autant d'attente, je fais connaissance avec Dorien, Sona, Antoine ( de hollande) Juanes (colombie) et Dany (Spain)...Bref on visitera ensemble les bars de Kathmandu histoire de fêter ensemble l'obtention de notre nouveau visa avant de repartir chacun vers des contrées différentes.


P’tit clin d’œil Shanti aux auvergnats Gérald & Armelle…qui font le tour du monde à vélos !

Voila ...déja le 13 juillet..je repars vers la chaleur écrasante de Delhi, mais je recroiserai Juanes et Antoine...belles rencontres de Kathmandu..et je n'oublierai pas le bon temps passé la bas et la gentillesse des népalais.


Publié à 10:16, le 16/08/2008, Katmandou
Mots clefs : thamelambassade
.. Lien


Week - end à Dharamsala

                      

            FREE TIBET…     

  

    

Vendredi soir, un rickshaw jusqu’au quartier Tibétain de Delhi afin de prendre le bus, et nous voici sur les routes vers l’Himalaya…et oui, ce week-end, nous (Catherine, Laurige et Tiphaine) partons en Himachal Pradesh vers la capitale du Tibet en exil…Dharamsala ou plutôt Mac Leod Ganj,  petite Lhassa, où nous séjournerons. Mc Leod Ganj (à 1800 m d’altitude) est devenue la capitale du gouvernement tibétain en exil et la résidence du Dalaï Lama… Nous voici donc dans cet endroit d’exil au cœur de l’Himalaya, en train de  goûter aux spécialités locales…les célèbres « Momos », raviolis tibétains et les chow chow …  Nous plongeons dans la culture et l’histoire du tibet en visitant le musée du tibet puis le Tsuglagkhang , sanctuaire regroupant la résidence du Dalaï Lama et le monastère Namgyan.

Nous effectuons ensuite la visite du site conformément aux règles de la religion tibétaine, c’est-à-dire dans le sens des aiguilles d’une montre. Nous découvrons ainsi les moulins à prières, puis le temple Kalachakra qui abrite une peinture murale du mandala de Kalachakra (roue du temps) et des statues de Bouddha. Nous visitons ensuite le temple de Tsuglakhang qui abrite un bouddha de près de 3 m de haut appelé Shakyamuni.

          

Sur sa gauche, deux statues également imposantes, l’Avalokites Vara (représentation de Chenserig dieu tibétain de la compassion dont le Dalaï Lama est la réincarnation) et le Padmasam Bhava (représentation de Guru Rinpoche, théologien indien ayant introduit au VIIIème siècle le bouddhisme au Tibet).  En mai 1949, le nouveau gouvernement communiste chinois signa un traité étendant la souveraineté de la Chine sur le Tibet. Craignant pour sa vie et celle du peuple tibétain, sa Sainteté le 14ème Dalaï Lama, chef spirituel et temporel du Tibet décida de s’exiler en Inde. C’était en 1959. Depuis des centaines de milliers de Tibétains ont suivi ses traces et sont partis s’installer à Dharamsala et ailleurs, et ce depuis 40 ans.
  Dharamsala, ce petit village symbole d'espoir, l'espoir de tout un peuple uni autour de son chef temporel : le Dalaï-Lama.  Nous continuerons nos ballades en fôrets entre brumes et drapeaux à prières tout particulièrement vers les chutes du village de Bhagsu où nous découvrirons le Shiva Café, petit café hippie accroché à flanc de montagne…puis de retour à Mac Leod Ganj, nous faisons nos dernières emplettes (profitant ainsi des éclaircies...le temps n’a pas joué en notre faveur…début de mousson oblige…mais on avait le jeu de cartes !!! et oui toujours au top de l’organisation)  avant de regagner Delhi…  

  



Publié à 02:38, le 18/06/2008,
Mots clefs :
.. Lien


WE dans l'Uttarkand



Nous avons décidé de partir pour nous aérer…ainsi au lieu de passer le week end devant notre climatisation, nous avons opté pour la montagne.

Nous avons donc pris le bus pour Haldwani. Notre hôtel nous avait organisé le transfert (de 2 heures environ en taxi) pour rejoindre le village de SONAPANI . …Nous arrivons…nous touchons presque notre but…plus qu’une petite marche sur un sentier où l’on croise des petits poneys et nous arrivons finalement à notre havre de paix…

Nous étions au milieu des sapins, pommiers, abricotiers, orangers avec une vue imprenable sur les montagnes verdoyantes, les cultures en terrasse, les papillons, les fleurs sauvages…c’était donc ça le rêve …Sonapani.

Au programme, ce sera relax, détente, promenades en forêt, dégustation de confitures faites maison (abricot / cardamone et pêche / lavande hummmm ! on en salive encore). Une fois de plus, on ne sait pas laissé aller… Le dimanche, il a plu…alors qu’on avait vraiment décidé de se bouger …alors du coup bah non …retour dans la couette !!! Abientôt pour le prochain WE  



Publié à 08:48, le 7/06/2008, Haldwani
Mots clefs : uttarkandsonapanihalwaniHimalayamontagnes
.. Lien


Notre équipe ..qui grandit toujours un peu plus

Alors pour vous présenter notre équipe (là où je travaille mais je tairais le nom...)je commencerai donc par les Big Boss… 

 Donc il y a Alex…

         

mais Alex n’est pas seul…Caroline veille aussi au bon déroulement des réservations de nos clients et l’évolution de l'agence…Caro est accro à la piscine et au yoga et Alex quant à lui… est incollable sur les questions d’itinéraire et autres de l’inde…une info, un renseignement, une explication, il sait tout sur ce pays si mystérieux et attachant à la fois…Il chante aussi parfois…mais se refuse au karaoké…quel dommage !!!  

 

il a Jérémy…associé d’Alex…alors Jérémy est consultant pour entreprise voulant s’implanter en inde et c’est aussi le bras droit d’Alex…mais c’est aussi un bout en train…je vous laisse admirer par vous-même Jérémy sous différentes facettes

                            Jérémy surf on the wave 

      Jérémy en mère thérésa 

 

 

 et maintenant les collègues , donc les filles de GK forcément (axelle, catherine et claudia)

 

Alors il y aussi lolo, enfin laurige votre spécialiste Himalaya...c’est un grand blond de ch’te NORD… 

  

 Du nord aussi, nous avons notre ptit Benjamin, spécialiste des tours en Enfield " ça change hein"      

 

 Voila c’est tout pour le côté français, enfin il reste Steph et laura..qui sont donc des anciennes de GK mais c’est tout.

 Et alors pour le côté indien…. Nous commencerons par Rajpal JI : Mister Transport, Rajpal est en contact perpétuel avec tous les chauffeurs et autres prestataires pour le transport

 

 

 

 

Puis il y a Chitrang…conseiller voyages, il est en charge du marché anglais (il travaille aussi en collaboration avec Claudia pour la communication)

 

    Ensuite les 3 mousquetaires, les inséparables : Praveen, Mukesh et Amul
         

Praveen est lui aussi en charge des transports mais pour lui ce sont les tickets de train, les billets d’avion etc…

Mukesh est assistant hébergement, il traite avec les hôtels et vérifie les tarifs et disponibilités de ceux-ci.

Amul… ptit nouveau, assiste Praveen et Mukesh. 

Et puis il y a Brij, responsable des hôtels, il négocie les tarifs, checke les dispo, organise les tarifs etc… et vérifie le confort de nos hôtels et les prestations offertes.   Et puis à la comptabilité, nous avons Rajesh et Rajesh…au moins c’est facile on risque pas de se tromper de nom…lol, le premier Rajesh est papa depuis peu d’une petite Leena… 

      

Et le best of des chauffeurs, imperturbable et connaissant Delhi comme sa poche : Jeet 

 

Sans oublier celle qui décroche plus vite que son ombre, qui nous fournit en crayon et autre matériel de bureau, la toute jeune Himani… 

 

Voila...maintenant vous connaissez toute l’équipe…en attente de petits nouveaux…la suite bientôt donc…

      

 

 

     


Publié à 02:00, le 7/06/2008,
Mots clefs :
.. Lien


NOUS ...la team de Greater Kailash

La shanti team…c’est quoi..plus qu’une façon de vivre et travailler, je dirai que c’est une philosophie…alors SHANTI TRAVEL c’est avant tout, une équipe franco indienne d’environ une vingtaine de personnes…une moyenne d’age entre 20 et 35 ans et une bonne ambiance …le tout …à new delhi.
      

GK 1 …c’est GREATER KAILASH…soit le logement des stagiaires ..ouais on est 5 à vivre ensemble…au départ il y avait Laure, Stephanie (BZH…un ptit hommage …trop drole avec Steph, on vient de bretagne et on a travaillé dans la même boite aux ménuires en Savoie..le monde est petit quand même…)

et Laura …(Laura que dire…des vacances éprouvantes ensemble..C’est pas tous les jours faciles..laura est un peu comme moi maladroite et toujours un peu tête en l’air..ça nous a pas aidé)qui sont parties de GK…et sont arrivés mes nouveaux collègues

  

Tout d’abord Catherine… Miss V.I.P…Cath c’est la clubbeuse, toujours sur son 31, elle est partante pour toutes les soirées…Miss j’adore défoncer les motos grâce à mes jupes que je coince dedans adore l’équitation et les mélanges…on se comprend bien sûr…catherine ma copine lalala lalala…cath comme le chat en anglais…ce n’est pas un surnom inoffensif, elle vous griffe au jungle speed, au sport, bref tout le temps …Attention à sa prochaine attaque...Catherine , si on était les spice girls..ca serait Posh (-tronne lol, non Posh...car sauf son naturel à l'indienne ..ptit rototos par ci par la ..cathou c'est la classe)

      

Ensuite est arrivée Claudia, notre Marmotte Internationale, l’inde selon Claudia, la fête (merci c’est grâce à notre Communication manager que l’on rentre FREE partout), la couette et les après midi…Madame, je ne connais pas le matin est toujours à l’Ouest...le dimanche …si on la croise que vers 16h c’est normal…au début on s’inquiétait un peu mais cette Miss Saturday Night Fiever vit la nuit et dort le jour…c’est en quelque sorte notre Batman à nous

 

   

 

Axelle…axelle you don’t have to put it on a red light…Axelle c’est l’innocence, la pureté…on dirait un ange et en fait , Axelle ouvre la bouche et la ..C’est l’éclat de rire… « mais toi quand tu pètes, tu pètes de l’air »..je pense que c’était la meilleure ..ou encore « je ne fantasme pas trop sur les chèvres moi »..bref Axelle elle est rigolote, c’est un peu notre JEAN CLAUDE VANDAMNE et je partage le vasistas de ma chambre avec elle…autant dire que le matin…on se tape des duos de OUffff…

et il en va de même au karaoké sauf  qu’on a le girl power ça c’est sur mais la voix …des chanteuses de la douche …on fait ce qu’on peut  

 

Et puis le ptit dernier qui est arrivé après le départ de Sarah…qui a préféré lacher les rickshaws pour retrouver l’hiver australien… Cyrille notre marseillais, a tout d’abord sauvé l’honneur en important du PASTIS …

Bien joué…seul homme du groupe de GK …les boules … il est discret et surtout il est cuisto…et oui Cyrille c’est notre chef, il cuisine de ptits plats pour éveiller nos papilles …   

 

       Donc voici notre petite équipe de collocation…alors ... cinq comme nous, ben ça donne de sacrés moments, on a tous nos qualités et nos défauts …mais en attendant, on profite ensemble de cette « famille d’accueil » que nous sommes tous devenus les uns pour les autres …un pour tous et tous pour un

 

  Et que la fête continue…à vous les studios

 

 


Publié à 07:45, le 2/06/2008,
Mots clefs :
.. Lien


a la conquête du Penjab...direction Amritsar

Toujours en quête de découverte de l’Inde, que ce soit de paysages ou de cultures, nous décidons de partir là où le Sikhisme est né : Amritsar.   L'accueil de tous, sans préjugés d'appartenance religieuse, de race ou de caste est au cœur de la religion fondée par Guru Nanak à la fin du XVème siècle. Le temple d’Or, qui se dresse au centre du lac sacré est  le siège principal de la religion. Élevé sur l'eau, le pavillon est relié à l'enceinte par un pont étroit en marbre, symbolisant celui que les âmes devront franchir après la mort.

Nous voila fraîchement arrivés de Delhi (après une nuit en train couchette, donc pas si frais que ça…) et débarquons au Golden Temple Hotel pour réserver une chambre. Dans ces vastes centres d'hébergement situés aux portes du temple, des centaines de familles sont logées gratuitement. Les chambres sont à l’étage, mais quand le « Niwas » affiche complet, la cour centrale est recouverte de matelas sur lesquels les familles peuvent dormir ou se reposer. La cantine du temple quant à elle, nourrit plus de 10.000 bouches par jour gratuitement. C’est la base du  Sikhisme : partage, générosité et ouverture sur le monde.  

 

Nous poursuivons avec la visite du « Temple d’or »…  Pour y pénétrer il y a quatre portes, chacune située aux quatre points cardinaux. Les gardiens, enturbannés en violet et toge orange, barbus, et portant la dague ou la lance des guerriers, veillent au respect des règles. On ne pénètre dans ce lieu sacré que tête couverte, pieds nus et propres.

 Une atmosphère de recueillement et de profonde religiosité émane de ce monument.   Dans le temple, surmonté d'une coupole en forme de fleur de lotus renversée et  couverte de plus de 100 kg d'or pur, musiciens et chanteurs interprètent jour et nuit des chants religieux, retransmis par haut-parleurs. Les fidèles se pressent aux portes pour les écouter et déposer leurs offrandes. Et derrière les vitrines, disposées en des endroits stratégiques du temple, des prêtres se relaient dans la lecture continue du Granth Sahib, le livre sacré et guide de la communauté.  

Avant le coucher de soleil, nous partons voir « l’attraction journalière », non moins impressionnante pour autant : Le WAGAH BORDER.  

 Tous les soirs, à la frontière Indopakistanaise, avant le coucher du soleil, alors que l'excitation est à son comble (on se croirait dans les tribunes d’un match de football), les gardes nationaux des deux pays défilent avec une chorégraphie digne des plus grands ballets. Le défilé militaire pour la relève de la garde commence, on ouvre les portes simultanément…

« Show must go on », la foule crie, applaudit, c’est un vrai spectacle et les gardes motivent les spectateurs qui ont d’ailleurs plus d’entrain du côté indien que pakistanais.
Le clou de la cérémonie est la descente des couleurs, on  baisse les drapeaux de chaque pays simultanément et le lendemain, idem. Et c’est comme ça tous les jours !
  Et comme le voyage, ça reste avant tout une aventure… On a eu le droit à une petite crevaison en rickshaw pour agrémenter le trajet… ça n’aurait pas été drôle sinon !!!   On repartira les yeux chargés de souvenirs et le cœur rempli d’un sentiment de plénitude.

 



Publié à 06:28, le 2/06/2008, Amritsar
Mots clefs :
.. Lien


Découverte du Shekhawati

On the road again….   Alors de nouveau nous partons en Week end, cette fois–ci notre périple commence au Shekhawati, région célèbre pour ses majestueuses havelis (grandes demeures nobiliaires) bâties par les marchands de la région. Nous prenons la route de Delhi, direction Fatehpur pour commencer nos visites.   Pour le côté historique : Le Shekhawati, qui fut autrefois l’un des centres importants de négoce sur les itinéraires des caravanes en provenance des ports du Gujarat au sud, et d’Asie mineure à l’ouest, est une région semi désertique riche en sites encore peu visités, car ses beautés se cachent dans de nombreux villages traditionnels dont seuls quelques uns attirent des touristes.   Nous rejoignons dans la soirée le village de Nawalgarh où nous passons la nuit. Le lendemain nous continuons nos visites et nos rencontres avec les locaux. Un petit tour de marché, une excursion, enfin on a essayé car décidément le sort s’acharne, et oui cette fois-ci pas de panne, pas de crevaison mais on s’enlise dans le désert…Nous n’en sommes pas moins démotivés pour autant, les gens ici sont gentils et serviables et c’est tous ensemble, en alliant nos forces, que nous pousserons la voiture et repartirons pour de nouvelles aventures !!!   La suite dans le prochaine épisode de la « SHANTI TEAM » en week end.  

Publié à 06:00, le 2/06/2008, Nawalgarh
Mots clefs :
.. Lien


En route pour les Backwaters...balade au fil de l'eau

Départ pour les rives du Lac Vembanad, situé au milieu de la Plaine de Palai, avec ses rizières et ses cocotiers à perte de vue et ses petits villages paisibles, dès 11h00, nous embarquons sur un « house - boat » traditionnel, accueillis par l’équipage, cocktail de fruits et colliers de jasmins …

Nous naviguons sur les canaux, lagunes et lacs. Une ambiance sereine règne sur ces eaux calmes. Il faut imaginer une sorte de Venise sous les tropiques, une ville aux boulevards liquides, où les barques vont et viennent en permanence, que les bateliers mènent en poussant du fond avec de longues perches de bambou. Sur les berges, nous croisons d’antiques maisons en teck, en acajou et en bois de rose ; des villages fleuris d’hibiscus, de bougainvillées, des rizières d’un vert chatoyant, des espèces d’oiseaux,des vaches et chèvres perdues sur les sortes d’îlots. Nous nous relaxons  à bord de notre magnifique Houseboat… et alors notre cuisinier…dommage qu’on n’ait pas pu le ramener avec nous à Delhi…toujours aux petits soins avec ses poissons grillés et autres plats à base de noix de coco (base de la nature kéralaise)...

 

Nous dormons à bord, avec de repartir le lendemain matin…petit déjeuner au fil de l’eau …on perde toute notion de temps… tout est tellement tranquille et reposant que la temporalité disparaît.  Semés de nénuphars, de hyacinthes et de lotus, ces sentiers aquatiques constituent un sanctuaire écologique très riche qui abrite des aigles marins, des cormorans, des martins-pêcheurs… donc non seulement, on se relaxe un max mais en plus on en prend plein les yeux

 

 



Publié à 06:08, le 1/06/2008,
Mots clefs :
.. Lien


MARARI BEACH... NOUS VOICI

Nous avons quitté  le milieu naturel de  la forêt tropicale qui a inspiré à Rudyard Kipling « Le Livre de la Jungle » des montagnes de Munnar à Kochi, pour nous retrouver sur la plage de Sable Blanc de Marari, à 60 km de Allepey…Après une nuit chez un psychopathe, on vous passe les détails, nous voici dans un havre de paix et de tranquilité… un endroit où oui vraiment, on se sent en vacances et la magie du Kérala agit…Nous nous baignons dans l’Océan Indien… qui ne rafraîchit pas trop mais comme la température extérieure n’est pas tenable, nous y sommes bien…le tout en logeant dans un bungalow de bambous avec la salle de bain en extérieur…

On lève la tête et l’on voit que l’on prend sa douche sous les palmiers, cocotiers, bananiers et autres manguiers qui nous entoure…

un petit coin de paradis où nous aurons l’occasion de nous relaxer et de déguster du bon poisson grillé de la mer et des Backwaters… voila c’est ça les vacances, les vraies.

 



Publié à 11:14, le 29/05/2008,
Mots clefs :
.. Lien


TRICHUR...et son festival des éléphants

Ce 16 avril… et oui on pouvait pas être dans le Sud et louper un truc pareil.

A Trichur, Durant la nouvelle lune, Spectaculaire rassemblement d’éléphants portant des ombrelles de cérémonie et faisant le tour du temple…Magnifique, tout simplement magnifique..sinon à part cela, la ville n’a pas grand intérêt… On prend le Train ..et oui je l’ai déjà dit avant, c’est fini les bus et nous voila reparties pour de nouvelles aventures, cette fois ci ..direction ALLEPEY et les Backwaters

 



Publié à 11:00, le 29/05/2008,
Mots clefs :
.. Lien


Chello Kochi!!!

Visite de Cochin ou « Kochi » - la verte capitale commerciale du Kerala est aussi connue comme la « Reine de la Mer d’Oman ». Autrefois , des marins arabes, chinois, hollandais, britanniques et portugais ont suivi la route de la mer vers Kochi et ont laissé leur empreinte sur la ville. La moderne Kochi est donc une splendide mosaïque de toutes ces influences. Visite du Palais hollandais, de la Synagogue, de l’Eglise Saint Francis, du Palais Bolghatty et des fameux filets de pêche chinois…. Bref Cochin, sympa, mais on a pas trop kiffé quand même..en fait, brûlées depuis notre Trek de Munnar, et arrivée en Bus, où une fois de plus on a cru que c’était notre dernier bus…on a décidé de ne plus en prendre de tout le voyage, on est arrivé l’estomac un peu retourné…Sur le trajet, on a rencontré 3 Belges (Elke, erine et Julie) vivant à Kochi et nous expliqua qu’il n’y avait rien d’anormal…les gens vomissaient dans le bus et un monsieur a même demandé au chauffeur de ralentir (car la pluie c’était ajoutée à notre galère), mais rien à faire, nous avions pris du retard, donc pas question de freiner…pas même dans un virage… ah quoi bon… Du coup Cochin…ben sympa mais ça reste la ville alors que nous on cherchait le calme et la tranquilité du Kérala...Du coup ...Stop it break t down, on s’arrache ..Et oui maintenant direction TRICHUR … pour le POORAM…le festival des éléphants…allez Chello !!!!!!!!!!!!!

Publié à 10:21, le 29/05/2008,
Mots clefs :
.. Lien


La découverte de Munnar, au milieu des plantations de thé et d’épices

Munnar …munnar c’est l’émotion, on est presque au plus haut point de l’inde du Sud , en tout cas on aperçoit l’Anamudi (2695 m). Située au milieu d’un spectaculaire paysage montagneux, autrefois connu sous le nom de haute chaîne de Travancore, la ville montagneuse de Munnar(1524m) est le centre  marchand de plantations de théiers parmi les plus élevées du monde et  l’un des premiers états producteurs de thé au monde. Ses pics escarpes, ses plantations de thé et son air montagneux font de Munnar un havre de paix idéal.Au centre de 3 sources de montagne : Mudrapuzha, Nallathanni et Kudala, les magnifiques paysages, les températures agréable et les senteurs de feuille de thé, font de Munnar la deuxième destination d’Inde du SudLe lendemain matin, nous décidons avec Laure de partir en Trek à Podhamedu… superbe tour à travers les plantations de thé et de café, poivre, cardamome etc.. Après nos 4 h de marche, nous arrivons à Attukal, magnifique cascade où l’on se rafraîchira un peu avant de reprendre le bus pour Munnar et de continuer notre aventure, cette fois ci en direction de Kochi Le plus dur…reprendre le bus dans ces petites routes de montagnes…on n’a jamais aussi peur que cela avant … le bus ne freine pas et quand bien même on ne passe pas et bien si on passe ..car en inde , tout est possible…. 

Publié à 07:38, le 29/05/2008, Munnar
Mots clefs : théplantationbustrekpodhameduattukalanamudi
.. Lien


L’aventure commence... à nous le SUD

 

Ca y est …on se casse, après 3 mois passé à bosser à Delhi, on part en vacances , bon après des soucis de billets d’avion, de taxi etc, finalement on arrive à l’aéroport Domestique avec Laure …et on est pas mécontentes, car ce soir, on s’envole depuis Delhi pour Bangalore chez un pote de Colgate pour rejoindre ensuite Munnar…L’aventure commence



Publié à 07:45, le 28/05/2008,
Mots clefs :
.. Lien


un Week end à Rishikesh, capitale mondiale du Yoga

"Capitale mondiale du yoga"

Rishikesh est aussi pour beaucoup le point de départ pour les quatre lieux sacrés d'où le Gange prend sa source : Yamnotri, Gangotri, Kedarnath et Badrinath. On y trouve de nombreux temples et encore plus d'ashrams ou de centres de méditation, dévoués aux touristes occidentaux.La signification de son nom est : les cheveux du sage Rishikesh est aussi connue comme « porte du pays des Dieux ». Selon la mythologie hindoue, c'est ici que se trouve le passage qui mène au paradis; c'est en tout cas l'entrée au cour de L'Inde spirituelle… Alors voila , nous y sommes restés le temps d’un Week end, nous aussi en quête du Graal intérieur, je ne sais pas , mais pour sûr en quête d’un peu de quiétude, verdure et spiritualité pour échapper une fois de plus au klaxon de delhi 


Publié à 01:08, le 27/05/2008,
Mots clefs :
.. Lien


JAIPUR la ville rose

  et finalement Jaipur, la ville rose et son fort , le fort d'Amber...parmi les éléphants ... mais c'est déja le retour à la ville avant de regagner la capitale

 

 



Publié à 05:16, le 15/05/2008,
Mots clefs :
.. Lien


{ Page précédente } { Page 1 sur 2 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

LA COLLOC
LE MARIAGE DE PRAVEEN ET SHILPA
owimbouwé dans la jungle, terrible jungle...
VARANASI ... La ville sacrée
LADAKH...leh, tso moriri, tso kar, keylong, sarchu et manali

Menu


Amis